Triple VMC Série 75' Inline Light Sans Ardillon, Nouveauté 2016

L’heure étant à la pêche de la truite, je vais vous parler aujourd’hui d’un nouveau triple VMC qui vient compléter la gamme déjà très étendue de la Série 75’. Il s’agit du 7552 B BN. Avant toute chose, voici sa présentation : hameçon triple Inline Light à pointe Needle Sharp, acier Hi Carbon, anneau fin et parfaitement rond pour une discrétion maximale et une efficacité parfaite, fin de fer (pas de résistance à l'aspiration), forgé (résistance et fiabilité), finition Black Nickel (BN), résistance optimale à l'ouverture… Voilà les principales caractéristiques de cette toute dernière génération d’hameçon spécial Pêches Light type compétition. 

La pointe meulée est top en termes de piquant avec une importante longévité. Excellent pour les pêches fines en eau douce comme en mer. La Technologie Inline (œillet en ligne) permet un alignement parfait du triple avec son leurre.

Quelques précisions sur les termes :

B : Barbless, donc version sans ardillon mais il existe aussi en version avec ardillon.
BN : finition Black Nickel pour une discrétion maximale avec recherche de l'équilibre parfait entre épaisseur du revêtement et piquant de la pointe.
NEEDLE SHARP™ : pointes ultra piquantes, résultat d'un processus unique de meulage, suivi d'un affûtage chimique pour une pénétration accrue.
HI CARBON : le carbone stabilise le fer lors des changements de température. Plus le niveau de carbone est élevé, plus l'acier sera résistant. VMC® utilise uniquement des aciers à haute teneur en carbone de manière à obtenir des hameçons plus fins, plus résistants avec une pointe durable.
INLINE : l'œillet est dans le même axe que le reste de l'hameçon pour une pénétration parfaite dans l'eau (moindre frictions) et une forte diminution des risques de vrillage.
FORGE : l'acier forgé assure une résistance extrême à l'ouverture.
FIN DE FER : les toutes dernières technologies mises en œuvre par VMC (de réputation mondiale) permettent de combiner extrême finesse de fer et fiabilité sans faille. Les hameçons sont beaucoup plus légers pour une discrétion maximale. A la touche, la résistance est minimale et le poisson « aspire » sans détecter la moindre menace.

Ce triple Light est disponible en taille 16 à 4, mais pour ma part c’est surtout de la taille 16 à 10 qu’il m’intéresse et ce afin de pouvoir réarmer tous mes leurres à truite. Enfin « leurre à truite » cela veut dire aussi leurre à perche et à chevesne bien sûr !  Vu l’étendue des tailles disponibles, cela me permet de pouvoir rééquiper la plupart de mes leurres, du plus petit Gomoku Minnow Storm au plus imposant Countdown Rapala 7cm.   

leurres

J’ai donc profité pendant les quelques jours précédent l’ouverture de la truite pour faire du  « tuning d’hameçon » sur mes leurres favoris. L’occasion pour moi au passage de vérifier l’état général de mes leurres et en particulier les points sensibles comme les anneaux brisés.

Pour ce qui est de la question avec/sans ardillon, c’est en fait une affaire de conscience pour chacun d’entre nous mais surtout de sécurité… Pour les poissons d’abord, car il est beaucoup plus facile d’extraire un hameçon sans ardillon de la gueule d’un poisson quel qu’il soit. De même, pour les poissons nageurs ayant deux triples, on a souvent le cas où l’un des deux se trouve non piqué et se ballade librement durant le combat. Là encore, sécurité pour le poisson, surtout la truite qui est un poisson qui remue beaucoup et qui est difficile à tenir en main pour le décrochage. Avec un hameçon triple sans ardillon, il est bien plus facile de l’extraire du poisson… ou de son propre doigt ! 

Rapala

Peut également survenir la question de mettre un seul triple sur les petits poissons nageurs, surtout pour un poisson comme la truite qui attaque à 90% par l’arrière. C’est une affaire personnelle mais qui nécessite quelques réglages. J’y reviendrais donc dans un prochain article.

Autre chose : on entend souvent de la part des réfractaires à l’hameçon sans ardillon que l’on décroche plus de poissons. Bien sûr, ce n’est pas une science exacte mais je pense que si l’on gère bien le combat avec le poisson, on n’a pas plus de décrochés. Mais au-delà de cela, je pense que l’aspect sécuritaire de l’hameçon sans ardillon prime sur les éventuels poissons que l’on pourrait perdre par décrochage. Et pourtant, je suis compétiteur et je connais l’importance d’un poisson de plus ou de moins dans un classement ! De toute façon, de plus en plus de compétions nationales et internationales voire même de parcours, privés ou non, imposent l’usage d’hameçon sans ardillon. Alors autant s’y’ mettre aussi non ?


Petit Bonus : après achat d'une pochette VMC Série 75' rendez-vous sur notre site pour participer au Jeu Concours VMC et peut-être gagner un voyage en Irlande ! Voilà une autre bonne raison de choisir les triples VMC Série 75' !

Voir la fiche produit complète : vmcpeche.fr/products/triple-inline-light-sans-ardillon

Eric Despalin, Team VMC