Optez pour les hameçons VMC !

S’il y a bien un élément qu’il ne faut surtout pas négliger lorsque l’on confectionne nos montages, c’est bien évidemment l’hameçon. Celui-ci constitue le point d’ancrage assurant un lien permanent entre le pêcheur et le poisson lors du combat.

Lorsque l’on parle d’hameçon, le choix est souvent assez difficile. La société VMC propose aujourd'hui un large éventail d'hameçons de qualité irréprochable qui peuvent permettre à chacun d'entre nous de confectionner de nombreux montages afin de palier toute éventualité une fois au bord de l'eau. Je vous propose de faire un petit tour d'horizon sur la gamme d'hameçons VMC.

Des hameçons parfaits en tous points !

La pointe est un élément essentiel d’un hameçon car c’est elle qui assure la pénétration de ce dernier dans la bouche du poisson. La pointe se doit de toujours être bien affutée, elle se doit surtout de piquer efficacement et ce en toutes circonstances. Personnellement, j'ai déjà testé une multitude d'hameçons et je peux affirmer sans aucune crainte que le piquant des hameçons VMC est vraiment parfait. Qui plus est, chaque hameçon est recouvert d'un coating PTFE qui lui confère une meilleure pénétration dans la bouche du poisson mais qui permet surtout une discrétion parfaite une fois au fond de l'eau surtout dans les eaux cristallines. Une petite nouveauté a été apportée sur les hameçons de la gamme +. En effet, une pointe de résine a été ajoutée sur l'œillet de l'hameçon, évitant ainsi d'abimer le montage au niveau du nœud de raccord avec l'hameçon.

Avec ou sans ardillon

On constate aujourd’hui que la majorité des pêcheurs utilisent des hameçons avec ardillon, d’ailleurs ce n’est pas par hasard que la plupart des détaillants ne commercialisent en majorité que ce type d’hameçons. Mais il arrive que l’on soit obligé d’utiliser des hameçons sans ardillon surtout dans certains plans d’eaux privées où les gérants obligent les pêcheurs à écraser leurs ardillons afin de soit disant ne pas abimer les poissons. Pour cela, la marque VMC propose chacune de ses gammes d'hameçons (sauf le 7021) avec ou sans ardillon afin de satisfaire chacun d'entre nous.

Les hameçons sans ardillon n’occasionnent que très peu de blessure voire aucune mais sachez que je pêche régulièrement avec des micros-ardillons et je n’ai jamais constaté de lésions sérieuses dans la bouche de chacune de mes prises.

A chaque situation, son hameçon

Lorsque vous choisissez vos hameçons, vous devez toujours tenir compte du lieu sur lequel vous allez déposer vos montages. En effet, chaque biotope ne possède pas la même nature de substrat et c’est pourquoi on se doit parfois d’utiliser soit des hameçons fins de fer, soit des hameçons forts de fer.  Personnellement, je préfère utiliser des hameçons fin de fer lorsque je pêche en étang non encombré ou sur les plans d’eau à forte pression de pêche où il faut toujours faire preuve de discrétion (type 7022, 7023 et 7025)  mais dès lors qu’il faille pêcher en rivière, lacs ou plans d’eaux envahit d’obstacles divers, j’utilise systématiquement des modèles plus forts de fer afin d’éviter toutes déconvenues (type 7021).

La bonne taille

D’une manière générale, le choix de la taille des hameçons doit se faire en corrélation avec la taille de ou des esches que vous allez mettre sur votre cheveu. Les hameçons VMC sont donc disponibles en 5 tailles différentes (allant du n°2 au n°10) pouvant ainsi permettre de pêcher avec des esches de toutes tailles selon vos préférences mais aussi et surtout selon l'humeur du jour des poissons. Par conséquent, je vous conseille de prévoir plusieurs tailles d’hameçons selon les préférences du jour des poissons en termes d’appâts. Pour ma part, à chacune de mes sorties je fais en sorte de prendre avec moi un large éventail d’hameçons s’étalant de la taille 2 à la taille 10 car chaque eau possède sa propre caractéristique sur laquelle chaque poisson adopte un comportement bien propre à lui même. Et pour cela, la gamme VMC me permet de pêcher un maximum d'étendues d'eau en toute sérénité.

A chaque forme d’hameçon son montage

Lorsque l’on confectionne nos montages, il faut également tenir compte de la forme de l’hameçon que l’on va utiliser car tous n’auront pas les mêmes propriétés mécaniques. Chez VMC, on trouve 4 catégories d'hameçons différents pouvant ainsi convenir à tous types de présentations ; à savoir denses, équilibrées ou encore flottantes. Nous pouvons trouver des hameçons à hampe courte, à hampe longue ou à hampe courbée, des hameçons ayant des orientations d'œillets différents ainsi que des ouvertures plus ou moins larges. Personnellement, je trouve que lorsqu’il s’agit de pêcher avec des appâts flottants, tous les types d’hameçons peuvent convenir même si j’ai une petite préférence pour le modèle X Long Shank.

Le modèle Curve Shank convient tout aussi bien, même si je le réserve plutôt pour des montages équilibrés. Pour des pêches sur le fond, il est conseillé d’utiliser des hameçons possédant des œillets rentrant pour faciliter une bonne rotation de l’hameçon dans la bouche du poisson. Si j’avais un choix à faire pour des présentations sur le fond, ce serait sans hésiter les modèles à hampe courte avec la pointe rentrante du type Wide Gap ou Short Shank selon si l'on a à faire à des milieux encombrés ou pas. Ici, il ne s’agit que de mon point de vue, mais chacun peut adapter ses montages comme il le désire car ce qui compte avant tout, c’est que votre montage soit bien disposé sur le fond. Quelque fois, le même type d’hameçon peut convenir pour différentes présentations.

Raphaël TROUILLET

Topics: eau douce
Tags: carpe, simple